Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Unanimité pour le retrait de la réforme des rythmes scolaires.

Publié le par Talant Avenir

Groupe Talant Avenir

Vœu pour le retrait de la Réforme des Rythmes Scolaires

La question des rythmes scolaires provoque inquiétude et incompréhension dans tout le pays : décrétée sans concertation, cette réforme entend s'appuyer sur les communes, sommées de prendre le relais du temps scolaire l'après-midi et d'organiser des activités éducatives.

Au Congrès des Maires en novembre dernier, le Premier Ministre est revenu sur l'objectif éducatif de cette réforme, laissant finalement les communes libres des contenus des TAP, Temps d'Accueil Péri-éducatif. Les horaires et les encadrements ont fait eux aussi l'objet d'aménagements. La sieste en maternelle devient "périsco-sieste" et compte ainsi dans le temps éducatif.

De fait, les ambitions éducatives sont abandonnées : ne restent alors que la simple réduction de la journée d'école, qui s'accompagne d'une matinée de cours supplémentaire, et sans réduction des longues vacances d'été ni même d'une remise en question des programmes et de leurs contenus.

C'est bien regrettable : la refondation de l'école aurait pu nous faire nous retrouver tous ensemble, citoyens et élus, dans une volonté commune de restaurer un enseignement de qualité et ainsi d'inverser la courbe de l'échec scolaire lié à un système aliénant dont les effets pervers se révèlent dans la récente étude PISA : le modèle éducatif français est défaillant.

Le groupe Talant Avenir prend acte que l'ambition éducative du gouvernement ne subsiste plus qu'à la marge. Ne reste de la réforme des rythmes scolaires que les aspects punitifs pour les familles et les mairies.

A ce point de renoncement, il faut donner raison au premier ministre : le courage n'est pas dans l'entêtement. Ce qui fut valable pour l'écotaxe devrait l'être pour l'avenir de nos enfants, et le Gouvernement, sauf à ne laisser aucun doute quant à l'ordre de ses priorités qui donnerait plus d'importance aux rentrées fiscales qu'à l'éducation, gagnerait à ne pas s'entêter sur les rythmes scolaires.

Le groupe Talant Avenir demande au Conseil Municipal de se positionner officiellement et d'appeler au retrait pur et simple du décret et à l'abandon de cette réforme qui ne remplit plus les conditions de concorde sociétale nécessaire à sa bonne application.

Vœu adopté à l'unanimité en séance du Conseil Municipal tenue le 17 décembre 2013.

Le groupe d'opposition "Vivre Talant" (PS) a quitté la séance avant la mise au vote du vœu.

Commenter cet article