Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Séparation des pouvoirs ? J'en parlerai à mon cheval !

Publié le par Talant Avenir

"Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution."

 C'est l'article 16 de la déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789. C'est un texte précieux et réputé ; il figure en préambule de notre constitution. Il est le texte fondateur de la France moderne, et un phare de la démocratie.

 

Il énonce une évidence : si l'exécutif se mêle des travaux de l'assemblée, si le juge en impose à l'expression du peuple souverain, si  le parlement passe par-dessus la justice, alors en effet, on retourne à l'arbitraire.

 

Ainsi, lorsque la loi de finances modificative prétendait en juillet dernier réduire les salaires du Président et des ministres, le Conseil constitutionnel l'a rejetée : le législatif ne peut s'intéresser aux prérogatives de l'exécutif.

 

Ce qui n'empêcha pas MM. Hollande et Valls, le mois dernier, d'écrire au juge pour lui expliquer quoi penser d'une sombre affaire de diffamation impliquant la compagne du Président en exercice… Et Mme Taubira, la garde des sceaux, fut caution du procédé…

 

Séparation des pouvoirs ? J'en parlerai à mon cheval !

 

Il sera aussi content d'apprendre que des parlementaires de la majorité demandent la création de commissions d'enquête sur des affaires en cours d'instruction ou mises en délibéré : bref, des parlementaires veulent faire, refaire, défaire le travail des juges…

 

La France, donc, n'a plus de Constitution ? On savait déjà qu'elle avait perdu pas mal de consistance ces derniers mois.

Ces affaires, toutes proportions gardées, ne sont pas très graves au regard du fonctionnement démocratique : elles ne mettent pas directement en péril notre Constitution et notre État de droit.

 

Non, le plus inquiétant dans ces affaires, c'est l'inconséquence, l'incurie, l'incompétence mâtinée d'arrogance benoîte des dirigeants de la France.

 

Gilbert MENUT

Voir les commentaires

PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2013

Publié le par Talant Avenir

Mesdames, Messieurs,

 

Le groupe TALANT AVENIR soutient massivement les orientations proposées lors du Débat d'Orientation Budgétaire par la Majorité.

Malgré une crise compliquée, la Ville bénéficie des résultats de sa gestion rigoureuse.

Si certaines collectivités ont décidé de réduire le niveau de leurs investissements ce qui n’augure rien de bon et revient à hypothéquer l'avenir, notre budget fait face. Il fait face aux demandes du CCAS, il fait face aux nécessités d'investissement, il fait face aux défis de la modernité, il fait face à l'avenir. Notre budget ne modifie pas les orientations prises en direction des services opérationnels : La culture, le sport, les Aînés, les jeunes, les écoles ne sont pas mis de côté.

La recherche permanente d’économies sur le fonctionnement, la chasse méticuleuse faite au superflu, les choix pris en soupesant l'utilité de chaque euro d'argent public, la modestie réelle que nous imposent nos moyens et que nous poursuivons non par posture ou recherche du contraste  mais par conviction et respect des Talantais que nous avons la charge de représenter, nous permet d'amortir le coût des augmentations fiscales que le Gouvernement inflige à tous. A Talant, les impôts augmenteront moins que l’inflation.

De Budget Primitif à Budget Primitif, on constate cette année une baisse de 326 000 euros, soit 2% ou encore 55 euros par foyer talantais.

On ne nous reprochera pas de manquer de courage en intégrant l’effet base et taux, et cela malgré le désengagement programmé de l'Etat pour plusieurs années. Ainsi la progression des taux restera sous le 1%.

En période de crise, nous savons adapter notre investissement et notre fonctionnement, parce que nous avons été prudents et économes quand on nous disait qu'il fallait "ouvrir les vannes" et emprunter à tout va en signant n'importe quel emprunt. Parce que nous avons toujours raisonné là où d'autres réagissent, nous avons les capacités de protéger les Talantais. Rappelons que notre dette est classée A+, soit le meilleur classement possible, équivalent du triple A.

Par ailleurs, après avoir réalisé la Rénovation Urbaine qui était nécessaire et une opportunité à ne pas manquer, notre groupe estime que  d’autres quartiers doivent bénéficier à leur tour d'un programme ambitieux d'investissement. Le plan voirie est une volonté assumée de participer à l’amélioration de la qualité de vie dans TOUS les quartiers. C'est surtout un engagement pris par notre groupe en 2008, et cela fait donc partie du mandat que les Talantais nous ont donné ; nous ne nous cacherons pas derrière la crise ou la conjoncture pour différer, renvoyer, réétudier et au final renoncer.

Cette année encore, malgré une conjoncture qui s'aggrave, le Budget sera l'outil financier et comptable du réalisme et du respect de nos engagements.

 

Le Groupe Talant Avenir

Voir les commentaires

Arbre de la Laïcité le 11 décembre 2012 - Ecole Marie Curie

Publié le par Talant Avenir

Monsieur le Président,

Madame la Directrice,

Mesdames et Messieurs,

Chers enfants

Depuis quelques mois ces arbres ont été plantés et ils ont poussés.

De la même manière, voici plus d’un siècle la laïcité a été institutionnalisée dans notre pays et elle s’est développée.

Elle est une caractéristique de notre société car elle est un des éléments de mise en œuvre du premier principe de la République : la Liberté.

Son installation a été difficile et même douloureuse et a laissé des traces profondes dans les esprits pendant très longtemps.

Même aujourd’hui elle peut être le terrain de querelles prêtes à redémarrer dans les suspicions de tous ordres.

Pourtant les temps ont bien changé et le fait religieux est revenu au premier plan certes dans notre pays mais dans le monde entier aussi. Les développements de l’islam, qui connaît des formes paisibles et d’autres qui le sont moins, ont changé les forces et leurs expressions.

Il faut constater aussi que d’autres pays tout aussi laïques et libres que le nôtre ont un rapport à la laïcité, à la liberté et au fait religieux bien différent du nôtre ;

En dénommant cet arbre, arbre de la laïcité, dans la cour d’une école à la demande des DDEN le geste est précis et doit nous appeler à la réflexion.

Je souhaite pour ma part une laïcité paisible et tolérante qui respecte chaque conscience, qui permette à chacun de choisir sa croyance ou de n’en choisir aucune, d’organiser sa vie, de pratiquer s’il le souhaite dans le respect du droit commun qui n’est ni supérieur, ni inférieur, qui est simplement à tous.

Dans un époque socialement et intellectuellement difficile, où les certitudes s’évaporent, comme les espèces vivantes disparaissent, une démarche solidaire de respect parait garante de la cohésion de notre société, de notre pays.

Alors avec la liberté, les deux autres termes de la devise de la République seront aussi garantis : l’égalité et la fraternité

 

Gilbert Menut

  arbrelaicite.jpg

Voir les commentaires

Les amis de M. Hollande

Publié le par Talant Avenir

 M. Hollande est un homme curieux. Il se veut président normal et donc prend le train ; ce que ne fait jamais aucun chef d’Etat (la sécurité d’un train coûte beaucoup trop cher), pas même la reine d’Angleterre qui, à tout prendre, préfère encore le bateau.


Il se veut proche du peuple, mais cultive d’étranges amis comme M. Monti, le chef de l’état italien, pur produit de Goldman Sachs la secte financière la plus redoutable au monde, incarnation même de ce que Georges Marchais appelait « un représentant des forces réactionnaires qui fait allégeance au grand capital apatride et cosmopolite »…. Ou encore M. Netanyahou, chef de l’état israélien, qui compte dans son gouvernement des bellicistes d’extrême droite et ne conçoit la paix qu’en écrasant la Palestine.


Quant à ses références nationales, elles sont d’une autre nature, traduisant pusillanimité et faiblesse car, son modèle M. Queuille s'est retiré en Corrèze en 1940 pour faire du charbon de bois quand d’autres faisaient la guerre. Ainsi, c’est peut-être par pudeur qu’il rapatrie nos soldats en abandonnant nos alliés en Afghanistan. C’est prudent, ce n’est pas glorieux, ce n’est même pas rassurant ! Je ne suis guère conciliant avec les Américains, on le sait, mais s’ils avaient fait pareil, que penserions-nous ?

 

Gilbert Menut

Voir les commentaires

PLU : ce que nous voulons

Publié le par Talant Avenir

Le Groupe approuve pleinement les 3 axes déclinés en 9 objectifs tels qu’ils ont été évoqués, et souligne particulièrement son attachement à quelques idées simples et structurantes.

  1. à Talant, la ville ne s’étend plus. Ainsi, les espaces protégés du Parc de la Fontaine aux Fées le resteront, et l’urbanisation s’arrêtera là où elle est aux abords de la LiNo.
  2. à Talant, la ville continuera d’accueillir des populations variées et diverses. Les moyens disponibles seront adaptés aux conditions de tous, seuls ou en famille, jeunes ou âgés, sans discrimination. Les raisonnements fondés sur la taille ou l’âge des familles, par exemple, ne sont pas acceptables.
  3. à Talant, l’accent continuera d’être mis sur la qualité de l’habitat et du paysage, aussi bien pour le logement privé que le logement à loyer modéré, plutôt que sur la quantité, la densité globale de 12 000 habitants sur un territoire de 550 hectares dont 400 construits nous paraissant suffisante.
  4. à Talant, la concertation ne sera pas un vain mot et le groupe Talant Avenir soutiendra les souhaits cohérents exprimés par les Talantais, même s’ils créent une tension avec les règles des documents d’urbanisme, le SCOT en particulier, sur des sujets comme la densité ou la mixité sociale. Une application intelligente des règles sera sollicitée, dans un esprit de justice entre communes d’une même agglomération, qui doivent se partager équitablement les efforts, ce qui n’est pas le cas actuellement aussi bien en matière sociale que fiscale. Il faut rappeler que la charge spécifique est d’au moin un emploi municipal par tranche de 100 logements sociaux, et que l’écart de produit lié à l’activité économique est dans un rapport de 1 à 5, sans lien avec la charge sociale des communes.
  5. à Talant, l’entente entre communes sera promue avec nos voisines en particulier Daix et Plombières-Lès-Dijon, pour assurer un avenir protégé aux espaces qui nous sont chers, en conciliant la trame verte, la protection des milieux écologiques originaux, une activité agricole pérenne de qualité. Le groupe Talant Avenir est vigilent à favoriser la protection du site, en rappelant que notre territoire occupe le septentrion du périmètre retenu en vue du classement au patrimoine mondial de l’humanité des Climats de Bourgogne.

 

Groupe Talant Avenir - Majorité Municipale

 

(Texte présenté lors de la séance du Conseil Municipal du 1er décembre 2012 - intégré au PADD, document de référence du PLU)

 

Voir les commentaires