Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UNE GESTION RIGOUREUSE

Publié le par Michel Falize

 

 

Fonctionnement :
La volonté de maîtriser les dépenses de gestion (total par habitant 948€  moyenne de la strate 1036€) durant toutes ces dernières années a permis de donner la priorité à l’investissement, tout en préservant les grands équilibres financiers de la collectivité et surtout en continuant d’assurer un service de qualité pour toute la population Talantaise. Avec l’extension ou la création de nouveaux pôles d’accueils (la Bibliothèque multimédia, le Relais, Ménétrier, la Maison du Chapitre et le gymnase Santona…)
Grâce à la gestion rigoureuse que mène Gilbert Menut à la tête de la majorité municipale, la pression fiscale, d’abord, a pu être contenue, suivi d’une pause sans augmentation des taux depuis 2004.
La Dette :
La dette est stabilisée, notons cependant que la charge de la dette quant à elle n’a pas progressé, voire a diminué, l’annuité est de 1,370 millions d’euro, grâce en partie aux renégociations des emprunts en cours et à la recherche des meilleurs taux pour les emprunts nouveaux, mais surtout avec notre volonté de ne pas relancer la dette.
Investissements :
Le financement des investissements ne s’improvise pas il se prépare, c’est pour cela que nous avons pu mettre en place un Programme d’Investissement Exceptionnel de 2002 à 2006, qui a été réalisé comme prévu voir même au-delà. Au total, ce sont plus de 25 millions d’euro qui ont pu être dégagés : les importants programmes de voirie (8,5 M€), la bibliothèque multimédia Henri Vincenot (2,3 M€), la maison du Chapitre et le jardin des 5 roses (1,2 M€), le Gymnase Santona (720000€), l’achat Croix Rouge (1,4 M€)…et aussi l’entretien lourd des bâtiments et les écoles.
 Après projection des finances sur les 5 prochaines années, la capacité d’investissement sera de l’ordre de 3 millions d’euro par an.

Et pour l’avenir, le Renouvellement Urbain du quartier du Belvédère, sera la grosse opération d’urbanisation des 5 prochaines années, pour 7,3 M€, le financement est mis en place.
Notre gestion ne doit pas être si mauvaise, en 2006 lors vote du budget, le groupe d’opposition socialiste Vivre Talant avait déclaré « ce n’est pas un mauvais budget » au sens technique du terme !

Michel Falize

Commenter cet article