Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROTEGEONS NOTRE ENVIRONNEMENT

Publié le par OR

undefinedDepuis quelques temps, tout le monde s’affole à propos du réchauffement de la planète. Mieux vaut tard que jamais !
Est-ce à dire que, jusqu’ici, aucune action n’a été menée, en particulier à Talant ?
 Il est temps de rappeler tout ce qui a déjà été réalisé par la commune sur un certain nombre d’années et ce qui peut encore être fait par tous pour améliorer l’environnement.
 Depuis une vingtaine d’années, le parc de la Fontaine aux Fées a été l’objet d’attentions particulières : classé zone naturelle, en partie ZNIEF (Zone Naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique), bénéficiant d’un arrêté préfectoral de biotope, d’une gestion par le Conservatoire des Sites Bourguignons, il n’a cessé de s’embellir au fil des ans.
 Rappelez-vous : d’abord, une cadole et un murger en haut de la vigne et maintenant un verger planté d’espèces fruitières anciennes (verger Bugnon) avec, là aussi, cadole, maison de vigne, citerne et murger pour le clore.
 C’est peut-être le plus spectaculaire, mais ce n’est pas le seul effort réalisé par la commune en la matière.
Voici quelques autres exemples :
- notre forêt, sur la commune de Daix, a bénéficié d’un plan de gestion avec le concours de l’ONF,
- tout au long de l’année, l’équipe des espaces verts entretient, plante arbres et fleurs pour le plus grand plaisir du regard et nous permet de conserver nos 3 fleurs au concours des villes fleuries depuis de nombreuses années,
- une charte de l’environnement a été réalisée par le groupe de travail Environnement et distribuée dans toute la commune expliquant et conseillant tout un chacun sur ce qu’il peut faire dans ce domaine,
- le jardin des 5 roses a été créé et ouvert au public à la place d’un espace clos de murs derrière la mairie rénovée.
- Des subventions accompagnent désormais le recours aux énergies nouvelles (chauffe-eau et chauffage solaire), ainsi que pour la récupération des eaux de pluie.
Un peu de respect :
Mais les diverses équipes oeuvrant au sein de la commune ne peuvent rien si, derrière elles, un certain nombre de personnes, soit par indifférence, soit par égoïsme, soit par désir de nuire, ne respecte pas la nature. En effet, nous sommes obligés de constater, hélas, les saletés laissées ici ou là, les fleurs et les plantes arrachées ou volées. C’est de plus, un coût pour la commune que nous retrouvons tous dans nos impôts. Vous ne le croyez pas, ces incivilités représentent 20% du budget fleurs !

 Alors, pour continuer à être fiers de notre ville, et elle le mérite, respectons tous son environnement !
Odile RANCILLAC

Commenter cet article