Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

68ème anniversaire de la Libération de Talant

Publié le par Talant Avenir

Talant, le 11 septembre 2012IMG_0513.JPG

 

Mesdames et Messieurs les Présidents,

Mesdames et Messieurs les Elus,

Mesdames et Messieurs les Anciens Combattants,

Mesdames et Messieurs,

 

J’ai souhaité, à l’occasion de cette cérémonie du 68ème anniversaire de la Libération de Talant, le 11 septembre 1944, rendre hommage à Monsieur Henri GUYARD.

Cette date est certainement la plus appropriée dans ce lieu pour rappeler et honorer sa mémoire.

Je remercie tout d’abord Madame GUYARD d’être présente avec nous et d’avoir accepté le principe de cette démarche.

On ne peut pas dire dans le détail l’ensemble des actes et initiatives auxquels Henri GUYARD a participé car toute sa vie, il a été engagé et actif même en avançant dans l’âge. C’est certainement un trait saillant de sa personnalité de n’avoir jamais eu de temps d’arrêt.

Un engagement de volontaire suivi d’une carrière militaire, la vie familiale, la reconversion professionnelle dans le civil, sans oublier le goût du sport : rugby et parachutisme.

Ceci n’est encore pas complet si on ne mentionne pas ses multiples activités associatives aussi bien dans le milieu sportif que dans le monde des anciens combattants et ce n’est pas par hasard, si 24 porte-drapeaux accompagnaient son cercueil le 20 décembre 2011 lors de ses obsèques.

La maladie l’avait réduit mais sa marque était présente et encore aujourd’hui reste dans la mémoire de ceux qui l’ont connu.

C’est grâce à lui que la vie associative des anciens combattants a connu un grand développement à talant à travers l’UNC Talant et les Anciens du 1er Bataillon de choc. C’est aujourd’hui une sorte de pôle de la mémoire qui fonctionne, rayonne depuis Talant et je tiens à remercier toutes celles et ceux qui œuvrent en ce sens.

Dans les actions passées, je me rappelle de cette grande manifestation, ici sur ce plateau, au temps de mon prédécesseur, qui avait rassemblé les anciens chocs autour en particulier du Général GLAVANY. Ceci remonte à loin mais a été un superbe moment. Henri GUYARD a été honoré, décoré, cité plusieurs fois, telle carrière le justifie et je ne rappellerai ici que sans doute la plus modeste, la moins officielle des distinctions qu’il ait reçues : il était citoyen d’honneur de la ville de Talant. Plusieurs fois il me l’a rappelé. Il y tenait comme à quelque chose de familier, de chaleureux.

Ceci nous ramène à Talant, à la libération et à cette époque où tout a commencé par le STO qu’il refuse de faire et l’engagement dans les FFI au groupe Bayard en 1943. Son chemin passera par Talant. Il y reviendra et s’y installera bien plus tard.

Le chemin de la liberté a été partout marqué de morts et de blessés. L’armée allemande reculait mais en ordre. Ce n’était pas la débandade et cela me donne l’occasion d’évoquer un autre trait de caractère d’Henri GUYARD.

Il y a dans les matériels de l’UNC les panneaux d’exposition, en particulier de la 2ème guerre mondiale. L’une des photos montre la reddition d’un officier allemand à un général français quelque part dans les Alpes. Le premier est strict dans son habillement et sa tenue, le second en short c’est autre chose…

Henri GUYARD de me dire : « on se demande lequel se rend à l’autre ! ».

Des temps très durs ont été vécus par les hommes de ce temps-là : l’hiver 44 a été terrible dans les Vosges au cours d’un chemin parsemé de deuils. Que l’on se souvienne des faits, des hommes. Qui a fait quoi ? était où ? Simplement par goût du juste et pour l’hommage mérité par tous les « Henri GUYARD » de ce temps-là. Ad memoriam. Vive la France !

IMG_0501-copie-1.JPG

Commenter cet article