Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’énigme 2014

Publié le par Talant Avenir

Tout le monde a l’attention retenue par 2012 et l’élection présidentielle… et si le grand enjeu était 2014 ? 
Dans l’agglomération dijonnaise, tout sera terminé :
Les programmes ANRU comme partout en France en 2013 et quand on parle d’un 2ème programme ANRU où l’on fera plus d’humain et moins d’urbain, on cache simplement que nous n’aurons plus à l’échelon national les moyens de « faire du béton ».
La  LINO  sera terminée (ou presque) en fin 2013, début 2014 pour la première phase, le principal problème de la seconde étant son financement (plus encore que la politique) et personne ne se battra pour payer le premier, y compris l’Etat.
Le Tram sera terminé, échéance prévue en 2013, ramenée à fin 2012 : grand chantier du Grand Dijon, il n’aura pas d’équivalent avant longtemps, très longtemps.
Les finances communales sont à la peine, celles des intercommunalités aussi. Les Départements sont quelques fois en grandes difficultés, la plupart déjà fortement engagés par exemple comme la Côte d’Or par le si nécessaire plan de relance de 2009 face à crise qui perdure : pourrait-on faire face à une rechute ? Les Régions paient leur fonctionnement et les trains : ça semble largement les occuper. L’Etat, vous savez comme moi !
L’échéance de 2012 fera le bruit politique, sera-t-elle la vraie explication car 2014, outre le climat décrit, où chacun panse ses plaies et ne prévoit pas ou que peu au-delà sera la mise en place des élections territoriales. La résistance à la réforme de l’intercommunalité montre l’ampleur de la difficulté. La réforme d’ailleurs sera-t-elle appliquée comme prévu ? Cela dépend du résultat de 2012 mais le rejet, le report, l’adoucissement de la réforme ne changeront rien aux fondamentaux de la situation. Ainsi, nous allons au devant de 3 années incertaines, compliquées, peut-être même dangereuses et la multitude des rubans qui seront coupés ne cachera pas devant nous un malaise de longue date pressenti.

Commenter cet article