Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le Grand Rendez-Voo : Verbatim (ou presque)

Publié le par Talant Avenir

vlcsnap-556628-copie-2.png


Les grandes lignes de l'interview de Gilbert Menut dans le Face à Voo du Grand Rendez-Voo sur VooTv lundi 24 octobre 2011

 

1. la défaite de la droite au Sénat... annonce la défaite de Sarlozy ?

Les Sénatoriales de 2011 sont le résultat logique et mathématique des municipales de 2008. Ces sénatoriales traduisent le passé, pas forcément l'avenir.

2. les mauvais sondages du président sortant...

On est encore à 8 mois de l'élection. Mitterrand était descendu bien plus bas dans l'impopularité. Les tendances se dessinent dans les sondages vers janvier. Pour le moment, N. Sarkozy a bien le temps de se déclarer.

3. les primaires PS font-elles peur à la droite ?

Il y aurait eu un candidat socialiste de toute façon. La campgne sera le moment de l'affrontement des idées.

4. le centre, les centres.

Un grand parti ne suffit pas ; il faut un centre, des idées du centre qui sont un apport nécessaire à une bonne élection et à un bon équilibre politique.

5. il faut tendre la main à Bayrou ?

J'ai toujours eu des adjoints issus du MoDem, qui travaillent et participent à la politique municipale. Cela procède de la diversité. Je souhaite que sous une forme ou sous une autre, on rassemble le plus grand nombre, y compris François Bayrou.

6. Législative : serez-vous candidat ?

J'ai toujours joué l'intérêt de mon camp. Le député sortant n'a pas annoncé qu'il ne serait pas candidat. Les circonstances répondent à votre question.

7. des primaires à droites comme au PS ?

Je suis assez indigné par le tamtam médiatique des derniers mois sur les primaires socialistes ; c'est une injure aux principes d'équité. Il faut aussi se dire pourquoi ces primaires ont eu lieu : parce que les socialistes n'ont pas su régler en interne leurs problèmes ; cette externalisation ne sera pas forcément nécessaire à droite.

8. le vote des étrangers

Problème délicat qui touche à toutes sortes de sensibilité. D'abord, les étrangers qui veulent voter peuvent devenir Français. L'accession à la citoyenneté n'est pas du tout verrouillée, il suffit d'en faire la démarche. Alors ils ne voteront pas seulement aux élections locales, mais en tant que citiyens à toutes les élections.

Par ailleurs, je trouve bizarre de diviser la citoyenneté en morceaux ; on le voit pour les Sénatoriales, les élections locales ont une influence nationale, elles ne sont pas de moindre importance.

A l'instar du président Sarkozy, je pense que la condition de réciprocité, comme cela se passe entre pays de l'UE, est une solution qui me conviendrait...

9. le boulevard de Troyes

Ce sont des travaux annexes à la LiNo. Ils ont débuté ces jours derniers et dureront une année.

10. Le site Croix Rouge

Il s'agit de créer une crèche, un ehpad en remplacement du Foyer Grandjean, une salle municipale et es appartements protégés.



Commenter cet article