Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madame la Préfète à Talant

Publié le par MF

Gilbert Menut Présente Talant à Madame la Préfète

 

 

 Mme la Prefete

Mardi dernier (8 février)Anne Boquet, Préfète de la Région de Bourgogne est venue prendre contact avec l'équipe municipale. Au programme, une visite succincte des opérations de Rénovation Urbaine, et surtout un aperçu du Bourg et de son riche patrimoine historique. Mme Boquet a pris ses fonctions récemment et a tenu à visiter les principales villes de l'agglomération.

Commenter cet article

gilles lalonde 18/02/2011 15:08



Réduire les fuites des réseaux d'eau permet d'économiser l'argent des contribuables !


Savez-vous que les fuites représentent environ 20% de l’eau transportée dans les réseaux ! La gestion des ressources en eau était l'un des thèmes de la conférence mondiale « eau et développement
durable ».  


Une problématique qui concerne, au premier chef, les utilisateurs, c'est à dire nous, les citoyens et contribuables. On ne peut pas rester insensible à toute cette eau gaspillée. Comme tout un
chacun, nous sommes confrontés aux fuites d'eau sur les réseaux de distribution. En Bourgogne, l'état des réseaux de distribution d'eau est très variable. Dans les zones rurales, les fuites
représentent 20% de l’eau transportée dans les réseau. Pour les contribuables que nous sommes, la détection des fuites doit être primordiale. 


Les élus savent qu'elles se situent à 80% au niveau des connexions, les « points faibles » des réseaux. Lorsque les fuites se multiplient dans une même zone, les entreprises procèdent au
remplacement complet de la canalisation. Bref, réduire les fuites doit demeurer un objectif de saine gestion de l'argent public. En outre, les mesures prises sur l'ensemble du réseau collectif,
la pose de compteurs apparaît comme une solution pour rationaliser la consommation et dans de nombreux cas pour réduire la facture d'eau. C'est aussi l'occasion de vérifier toute l'installation
et de supprimer les fuites à l'intérieur des habitations.


Aujourd’hui les rendements de réseaux de distribution sont suffisamment élevés (les fuites représentent environ 20% de l’eau transportée dans les réseaux selon le  Cemagref, 2004).  Le
vieillissement des réseaux dépend autant de leur âge et de leur environnement propre (corrosivité des sols, trafic, pression…), que des conditions d’exploitations et des qualités des matériaux.
La gestion patrimoniale des réseaux permet d’assurer la pérennité des réseaux, tout en maîtrisant les investissements et en lissant le coût d’entretien, de réhabilitation et de renouvellement
dans le temps. Et, contribue à la bonne maîtrise du prix de l’eau.  


 


Gilles lalonde



gilles lalonde 18/02/2011 15:01



Réduire les fuites des réseaux d'eau permet d'économiser l'argent des contribuables !


Savez-vous que les fuites représentent environ 20% de l’eau transportée dans les réseaux ! La gestion des ressources en eau était l'un des thèmes de la conférence mondiale « eau et développement
durable ».  


Une problématique qui concerne, au premier chef, les utilisateurs, c'est à dire nous, les citoyens et contribuables. On ne peut pas rester insensible à toute cette eau gaspillée. Comme tout un
chacun, nous sommes confrontés aux fuites d'eau sur les réseaux de distribution. En Bourgogne, l'état des réseaux de distribution d'eau est très variable. Dans les zones rurales, les fuites
représentent 20% de l’eau transportée dans les réseau. Pour les contribuables que nous sommes, la détection des fuites doit être primordiale. 


Les élus savent qu'elles se situent à 80% au niveau des connexions, les « points faibles » des réseaux. Lorsque les fuites se multiplient dans une même zone, les entreprises procèdent au
remplacement complet de la canalisation. Bref, réduire les fuites doit demeurer un objectif de saine gestion de l'argent public. En outre, les mesures prises sur l'ensemble du réseau collectif,
la pose de compteurs apparaît comme une solution pour rationaliser la consommation et dans de nombreux cas pour réduire la facture d'eau. C'est aussi l'occasion de vérifier toute l'installation
et de supprimer les fuites à l'intérieur des habitations.


Aujourd’hui les rendements de réseaux de distribution sont suffisamment élevés (les fuites représentent environ 20% de l’eau transportée dans les réseaux selon le  Cemagref, 2004).  Le
vieillissement des réseaux dépend autant de leur âge et de leur environnement propre (corrosivité des sols, trafic, pression…), que des conditions d’exploitations et des qualités des matériaux.
La gestion patrimoniale des réseaux permet d’assurer la pérennité des réseaux, tout en maîtrisant les investissements et en lissant le coût d’entretien, de réhabilitation et de renouvellement
dans le temps. Et, contribue à la bonne maîtrise du prix de l’eau.  


Gilles lalonde