Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Socialistes, tous derrière Mar?ine !

Publié le par Talant Avenir

Les primaires socialistes sont très intéressantes : 

- moins de 3 millions de votants après 2 mois d'intox télévisuelle quotidienne, de tracts et de rappels journalistiques, prouvent que les Français restent malgré tout très libres dans leur tête 

- 6 candidats, dont aucun ne sort du lot puisque le plus fort est à 10 points de la majorité et que les deux premiers ne font que les 2/3 des votes, montrent qu'il n'y a pas LE candidat

- un total des voix radicales supérieur au total des modérées, avec la suprise Montebourg à 17%, montrent que l'électorat PS (mais quel electorat ?) est en proie aux vieux démons gauchisants dont Mitterrand l'a un temps préservé mais non guéri

- la surenchère entretenue par le même Montebourg qui veut peser (il aurait tort de se priver) pour entraîner tout le parti plus à gauche, montre que le cinéma du programme du parti, des engagements des uns, des autres, des déclarations diverses n'est qu'un cinéma de plus et sûrement pas la grande révélation démocratique annoncée

- les, paraît-il, 3 Millions (et plus) d'euros récoltés en liquide (!) lors de l'opération, outre qu'ils rappellent le suffrage censitaire du XIXè siècle, vont entrer sans faire de bruit dans les comptes d'une campagne non-comencée, mais sans y apporter beaucoup de clarté de la part des héritiers des inventeurs d'Urba/Graco et Cie !

- sans compter qu'il y a plus grave : toutes les idées à débattre sont les plus ringardes qui soient, souvent celles dont la droite a su se guérir en s'ouvrant au XXIe siècle, celles dont les socialistes s'étaient fait eux-mêmes les adversaires quelque fois : retour au protectionnisme, moins d'Europe tout en disant qu'on en veut davantage, nationalisme rikiki, plus de contrôles et d'administration ; bref, arrière toute ! Ce n'est pas étonnant lorsque M. Montebourg déclare avec fierté : "les propositions que je formule sont majoritaires chez nos concitoyens" montrant ainsi que lui, le progressiste, se tient résolument à la traîne de l'opinion.


Le rôle du politique est de proposer, pas de rétrograder.


Ce sera une tentation forte dans cette période difficile : l'extrême gauche est déjà sur cette voie, mais à force les socialistes finiront dans une cacophonie dévastatrice derrière l'extrême droite qui dit à peu près la même chose qu'eux.

Commenter cet article

Maria 13/10/2011 18:23



Près de 3 millions d'électeurs ! Tous les médias saluent cette soit-disant prouesse démocratique ! DEMOCRATIQUE disent-ils ?? Sauf que parmi ces 3 millions, il y a des enfants de 16 ans etés à
voter dans notre pays ! Martine avait dit : "primaires transparentes, sérieuses" contrôlées par une "haute autorité" !
Ce n'est pas une haute autorité du PS qui a dit qu'elle était menteuse ??? Quant à la "haute autorité" chargée de contrôler la régularité de ce scrutin, est est ni plus ni moins qu'au niveau des
paquerettes !