Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Discours du 11 novembre 2012

Publié le par Talant Avenir

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les Présidents,

Messieurs les Officiers

Mesdames et Messieurs,

et les enfants très nombreux aujourd’hui

 

Le 11 novembre est la troisième grande commémoration de l’année après le 8 mai et le 14 juillet.

Le 14 juillet, c’est la fête de la Liberté et de la Nation. En fait, la fête de la Fédération, le peuple tout entier rassemblé.

Le 8 mai, c’est aussi la fête de la Liberté, la Liberté retrouvée : on se rappelle des paroles du Général de Gaulle à Paris : Paris outragé, mais Paris libéré par lui-même.

D’ailleurs souvent on parle de la Libération.

Le 11 novembre, c’est autre chose. Dans ce mois d’automne froid, aux lendemains de la Toussaint, le 11 novembre c’est le souvenir des morts à la guerre. Bien sûr, c’est les   provinces   retrouvées, l’unité nationale reconstituée, l’intégrité territoriale rétabli, mais c’est le souvenir écrasant de tant et tant de morts.

Les morts, les blessés, les éclopés, les gazés, les gueules cassées.

Aujourd’hui la chirurgie réparatrice redonne forme et aspect, remplace la peau, ou appareille. Autrefois, si l’on survivait, c’était en restant si j’ose dire « imprésentable ».

Que de souffrances et de peines !

Triste destin des hommes !

Curieux destin des peuples et des nations. L’Allemagne qui s’y prit à deux fois pour gâcher son histoire. La France qui ne s’est jamais remise affaiblie qu’elle était dès la fin du XIXe siècle.

Aujourd’hui 2 nations s’efforcent à travers une époque dominée par d’autres de se retrouver et de préparer ou sauvegarder un avenir dont chacune sent qu’il sera commun ou secondaire.

La crise – mais est-ce une crise ou un nouvel état durable des choses – la crise nous interroge, nous bouscule. C’est par l’effort commun que l’on peut y arriver.

A nous, citoyens, de veiller à ce que notre pays suive cette unique voix d’avenir.

Aussi pour marquer notre volonté, déjà je vous invite le 9 mai prochain – fête de l’Europe – à refaire sur le rond-point de l’Europe le geste fait en commun avec nos amis de Gimbsheim.

Nous monterons au lendemain de la fête de la victoire les drapeaux de l’Europe et des 6 nations fondatrices.

Hommage à nos morts.

Hommage à la paix.

 

Gilbert Menut

Commenter cet article